René Maran - Éditions du Dauphin
Author avatar
René Maran

René Maran (1887-1960), remporte le 1er Prix Goncourt attribué à un noir en 1921 avec son livre intitulé « Batouala ». Aîné d’Aimé Césaire (1913-2008), homme de lettres Martiniquais, et de Léopold Sédar Senghor (1906-2001), poète, écrivain et homme politique sénégalais. René Maran demeure le grand oublié de cette littérature Antillaise que l’on nomme aujourd’hui « francophone ». Alors que Léopold-Sédar Senghor en a lui-même fait le « précurseur de la négritude ». Batouala, roman qu’il juge « trop noir et non-européen » pour les Français le fera connaître, et déclenchera un vent de scandale notamment auprès des responsables de l’administration coloniale qui interdit la diffusion du livre en Afrique (Maran sera contraint de démissionner de son poste). Sa fonction d’administrateur des colonies le met dans une position délicate : il se doit de servir son pays qu’il chérit tant, mais ne peut s’empêcher de se sentir solidaire des peuples d’Afrique équatoriale française.

Other authors