Éditions du Dauphin - Société/Histoire/Environnement 
Société/Histoire/Environnement

Affichage des produits 21–30 sur 34

Trier par:
  • Savorgan de Brazza Par: René Maran 14,20

    Ce livre est l’histoire de Pierre Savorgnan de Brazza (1852-1905), italien naturalisé français, grand explorateur du début du siècle à qui l’on doit le nom de la ville de Brazzaville (Congo).
    Il explora la rive droite du fleuve Congo ouvrant la voie à la colonisation française en Afrique équatoriale. Sa bonhomie, son charme, son approche pacifique des Africains faisaient de Brazza une figure d’exception parmi ses contemporains qui exploraient l’Afrique au nom des grandes puissances occidentales.
    Les populations locales de Brazzaville ont rendu récemment hommage à Savorgan de Brazza en élevant un mausolée à son attention. Ces cendres y furent également transférées en octobre 2006.

    René Maran (1887-1960), remporte le 1er Prix Goncourt attribué à un noir en 1921 avec son livre intitulé « Batouala ». Aîné d’Aimé Césaire (1913-2008), homme de lettres Martiniquais, et de Léopold Sédar Senghor (1906-2001),poète, écrivain et homme politique sénégalais. René Maran demeure le grand oublié de cette littérature Antillaise que l’on nomme aujourd’hui « francophone ». Alors que Léopold-Sédar Senghor en a lui-même fait le « précurseur de la négritude ».
    Batouala, roman qu’il juge « trop noir et non-européen » pour les Français le fera connaître, et déclenchera un vent de scandale notamment auprès des responsables de l’administration coloniale qui interdit la diffusion du livre en Afrique (Maran sera contraint de démissionner de son poste).

    Fidèle corps et âme à la France (il voudra même s’engager dans l’armée lors de la première guerre mondiale), il n’en demeure pas moins critique du système colonial, système qui empêcha son père d’obtenir la Légion d’honneur. Sa fonction d’administrateur des colonies le met dans une position délicate : il se doit de servir son pays qu’il chérit tant, mais ne peut s’empêcher de se sentir solidaire des peuples d’Afrique équatoriale française. Ce sentiment de double appartenance sera cristallisé dans son roman « Un homme pareil aux autres ».

  • Poupées Raynal, la marque de qualité, histoire d’une fabrique (1922-1979) Par: Elisabeth Chauveau 29,40

    La poupée en celluloïd, sans lien réel avec sa consœur en porcelaine, appartient déjà au monde de l’industrie chimique et annonce la poupée contemporaine. Sa production a disparu depuis quelques années et elle relève désormais de l’Histoire. C’est à ce titre que ce livre s’adresse à tous les amoureux des poupées, amateurs, collectionneurs et passionnés de l’industrie du jouet et des matières plastiques car il nous fait revivre les années magiques de l’enfance. La grande époque du jouet en celluloïd, matériau doux et tendre au toucher, se situe en effet, en France entre 1930 et 1955. Ce terme doit être pris dans le sens du langage commun et non en tant que matière plastique seule.Il subsiste de nombreux exemplaires de ces poupées qui sont toujours très présentes dans la mémoire. Beaucoup d’entre elles étant encore conservées dans les familles. Après un rappel de l’Histoire du celluloïd et des dérivés cellulosiques, l’auteur nous invite à découvrir ces matières, ses utilisations dans la fabrication des poupées mais aussi les poupées dans les magazines, les poupées folkloriques, les habilleurs et les pastilleurs. Un index des poupées et plus de 300 photos (couleurs et N& B) et documents d’archives sont dans cet ouvrage.

  • Guide pratique du sourcier – De l’Egypte antique au 21e siècle – Par: Martine Dick 21,30

    Voici un livre pratique qui lève le voile sur les sourciers traditionnels, les sourciers spirituels et les sourciers ésotériques qui pratiquent leur art dans les quatre coins du monde.
    L’auteur perce à jour une tradition millénaire, aux nombreux Codes Secrets, pour vous permettre de devenir détenteur du sixième sens et percevoir l’énergie invisible qui relie l’homme, la terre et le cosmos.
    À titre d’exemple, ce livre aborde les thèmes suivants :
    • Qu’est-ce qu’un sourcier? Un géobiologue?
    • Qu’est-ce que la sourcellerie sur un plan scientifique?
    Son origine?
    • Comment un sourcier prospecte un terrain et analyse un lieu de vie et ses conséquences sur l’habitat?
    • L’importance du sourcier dans l’architecture d’hier et
    d’aujourd’hui.
    • Comment devient-on sourcier? Quels sont les rituels?
    • Comment un sourcier hérite du savoir ancestral?…

    Des renseignements pratiques complètent cet ouvrage.

    Martine Dick pratique en France ce métier de sourcier depuis vingt-cinq ans.Vocation qui se manifeste depuis deux générations.

  • Petite Histoire de la Roumanie Par: Jean-Yves Conrad 9,15

    Connaissons-nous vraiment la Roumanie, désormais Etat membre de l’Union européenne ? Cet ouvrage concis, documenté et passionnant propose au voyageur, à l’homme d’affaires qui traite avec Bucarest, à l’étudiant et à tout esprit curieux, des clés pour comprendre ce territoire lointain et pourtant si proche de la France. Ce pays, parfois dénommé “le jardin de la Mère de Dieu”, est un véritable îlot latin dans un monde slave. Il a montré par sa culture et sa riche histoire, de la Dacie antique à la Roumanie d’aujourd’hui, une continuité sans faille d’attachement à la culture européenne. C’est toute la personnalité de ce pays francophone, pour qui l’Europe veut vraiment dire quelque chose, Liberté et Progrès, qui nous est dévoilée ici.
    L’auteur montre comment cette nation a arraché au fil des siècles son indépendance, regroupant enfin ses trois provinces, la Valachie, la Transylvanie et la Moldavie, après s’être affranchi de trois empires, Austro-hongrois, Ottoman et Russe… Vous découvrirez aussi comment la Roumanie s’est laissée piéger puis s’est libérée du joug communiste de Ceaucescu. Enfin l’ouvrage vous présente la croissance économique accélérée du pays pour réussir ses retrouvailles avec l’Europe de l’Ouest, et notamment la grande sœur française.
    Jean-Yves CONRAD, journaliste, écrivain, chargé de communication pour un grand groupe français, est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la culture roumaine et de traductions de roumain en français.Il est Officier du Mérite Culturel Roumain (2004) et Docteur Honoris Causa de l’Université de Suceava (2006).

  • PETITCOLLIN, Histoire d’une fabrique de poupées et de jouets depuis 1860 Par: Elisabeth Chauveau Yvan Lacroix 29,40

    Ce livre retrace l’histoire de la société Petitcollin depuis 1860. c’est Nicolas Petitcollin qui, à cette époque, installa un atelier à Etain pour fabriquer des peignes et des articles de coiffure. Rejoint ensuite par son neveu Gustave et avec l’arrivée du celluloïd inventé en 1869, ils proposèrent des articles dans cette nouvelle matière en s’adjoignant les services d’un industriel, qui possédait alors à Etain une fabrique de baleines de corset.
    L’usine Petitcollin fut plusieurs fois détruite et rebâtie avant de devenir entre 1930 et 1960 le plus important fabricant français de poupées en celluloïd.
    La poupée Petitcollin trouvera son apogée durant l’entre-deux-guerres (1924-1940) avec de nouvelles créations de poupées et de personnages moulés et dont le symbole est un baigneur nommé Petit Colin, toujours fabriqué à l’heure actuelle. Au début des années 30, Petitcollin deviendra le principal fournisseur des habilleurs de poupées folkloriques des régions de
    France, symboles des premiers départs en vacances. A partir de 1964, Petitcollin reprendra la fabrication des poupées de Modes et Travaux. Parallèlement, des modèles de poupées Petitcollin seront utilisés par des créateurs de mode, comme Jacques Esterel dans les années
    1960, Jean Paul Gaultier et en 2004, Christian Lacroix qui habillera le Petit Léo en 2004. La société Petitcollin est aujourd’hui la plus ancienne et la dernière fabrique française de poupées encore en activité. Elle continue à les produire à Etain. Ce livre est aussi une ballade, à travers un siècle et demi d’histoire au milieu des poupées Petitcollin, illustrée de nombreux modèles avec 250 photos couleurs et N&B, ainsi que des photos d’archives.

  • L’eau et la vie Par: Bernard Rio 15,20

    Une température exceptionnellement élevée et les réserves en eau sont menacées en quelques semaines… Depuis plus leurs années, des étés caniculaires alternent avec des inondations catastrophiques. L’absence cruciale ou la surabondance d’eau sont devenues des préoccupations majeures dans notre société.

    L’eau ne coule plus de source ! Tel est le constat que les experts dressent depuis une quinzaine d’années et que le public Français a découvert avec stupéfaction lors de la grande canicule de l’été 2003. Un milliard et demi d’hommes n’ont actuellement pas accès à 1’eau potable et cinq millions et demi meurent chaque année des maladies hydriques.

    La pénurie d’eau ne concerne pas seulement 1’Afrique saharienne. Les cinq continents sont touchés par le changement climatique à 1’origine de la sécheresse dans les pays arides et de 1’augmentation des précipitations dans les zones tropicales.

    La protection de 1’eau désormais rare remet en cause les habitudes de consommation.
    Ne pas laver sa voiture ni arroser son jardin ni remplir sa piscine en plein été… deviennent des nécessités pour toutes personnes soucieuses d’économiser 1’eau et de la réserver à sa fonction vitale : 1’hydratation de 1’organlsme. Ces comportements individuels doivent aller de pair avec une nouvelle culture de 1’eau dans 1’industrie et dans 1’agriculture.

    La prise de conscience des consommateurs et 1’évolutlon des mentalités s’accompagnent d’une redécouverte de 1’eau et de sa richesse.
    Mais quelle eau boire aujourd’hui ?
    Comment ne pas gaspiller 1’eau ?
    Comment protéger la ressource ?
    Comment redistribuer 1’eau à tous ?
    Bernard Rio répond aux questions que le public se pose. Il fait un état des lieux de la planète bleue et dresse un inventaire des eaux proposées aux consommateurs.

    Sodium, calcium, magnésium mais aussi plomb, aluminium, nitrates… Toutes les eaux ne sont pas bonnes à boire et toutes les eaux ne sont pas conseillées à tout le monde. À chaque eau correspondent des propriétés thérapeutiques mais aussi des risques éventuels pour la santé. Après avoir lu ce livre, nul ne peut plus par ignorance oublier que 1’eau est la plus précieuse source de vie sur terre !

  • Tranquillisants, somnifères, neuroleptiques…, ces faux amis Par: Georges Alexandre Imbert Docteur Véronique Vasseur 16,00

    Qu’appelle-t-on psychotropes ? Quelle différence y a-t-il entre un antidépresseur, un anxiolytique, un neuroleptique ? Pourquoi la France est-elle un des pays qui en consomme le plus ?

    Connaît-on vraiment les usages et les dangers de cette classe de médicaments ?
    Nous ne le savons pas forcément, mais il arrive que des médicaments de la famille des psychotropes mis en vente après avoir reçu l’autorisation de mise sur le marché soient retirés de la vente. Leurs effets secondaires étant dangereux, nocifs voire mortels. Malgré les expérimentations annoncées, certains médicaments ont un effet paradoxal chez certains patients.

    Mais que faire si vous ou un membre de votre famille est victime des effets secondaires de ces psychotropes ? Quels sont les recours légaux et les chances d’aboutir à la réparation des préjudices ? Les ‘Class Action’ vont-elles permettre ces changements en matière juridique ainsi qu’une plus grande vigilance et responsabilité de la part des laboratoires et de ceux qui nous gouvernent ?

    Ce livre de témoignages, en pleine actualité, s’adresse à tous les lecteurs qui de près ou de loin ont pris des tranquillisants ou ont été victimes de médicaments défectueux ou en ont entendu parler, et qui sont en quête d’une véritable information.

    ∑ Site Web: http://www.aaavam.com
    Georges Alexandre IMBERT est Président de l’Association d’Aide Aux Victimes des Accidents des Médicaments, “AAAVAM” créée en 1992. De formation juridique, les pratiques médicales ne lui sont pas inconnues, puisqu’il traite au sein de cette association des milliers de dossiers liés au nombre élevé de suicides et d’actes de violence consécutifs à la prise de tranquillisants et de somnifères.

  • Histoire de l’ukraine – Des origines à nos jours – Par: Arkady Joukovsky 28,40

    Après une longue éclipse au cours de laquelle elle fut occultée par l’Union Soviétique, l’Ukraine apparaît à nouveau aujourd’hui sur le devant de la scène internationale : sa population et sa superficie, sensiblement égales à celles de la France, la qualification de ses hommes, la richesse de ses ressources naturelles, sa situation géographique à l’autre extrémité de l’Europe, tout l’appelle à jouer un rôle déterminant dans le nouveau paysage européen qui se dessine.
    Comprendre ce qu’est l’Ukraine implique de connaître son histoire, souvent tragique, mais aussi riche des vertus de son peuple, attaché à sa terre et à sa culture, conscient d’avoir été le berceau de l’ensemble de la civilisation slave.

    L’auteur de cet ouvrage, Arkady Joukovsky, né en 1992 à Tchernivtsi (Ukraine), a enseigné l’histoire de l’Ukraine à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) à Paris (de 1960 à 1987) et à l’Université Ukrainienne Libre de Munich.
    Il est l’auteur de monographies sur le métropolite de Kiev Petro Mohyla et sur l’Académie de Kiev (1615-1817).
    Par ses multiples travaux, il a contribué à resserrer les liens entre l’Ukraine et la France.
    Actuellement, il est le Président de la Société Scientifique Chevtchenko (Sarcelles), et membre étranger de l’Académie des Sciences d’Ukraine.

    Étroitement liée à l’élaboration de la première édition, fut Irène Popowyez ; tandis qu’à la présente édition, l’auteur a bénéficié d’aide de O. Koieche Ruk, M. Maslow, V. Matyeva, I. Stepantchouk, N. Bilas, V. Guley.
    Il remercie également l’ambassadeur d’Ukraine en France, S. E. Yuriy Sergevey, ainsi que le personnel de l’Ambassade d’Ukraine pour leur encouragement dans la publication de ce livre.

    L’auteur et les Éditions du Dauphin qui publient cette histoire de l’Ukraine espèrent qu’elle trouvera de nombreux lecteurs en France et dans d’autres pays francophones.

  • Taras Chevtchenko – (1814-1861) – Etudes et traductions françaises Par: Société Scientifique Sevcenko 15,20

    Considéré comme le champion des libertés et de l’indépendance nationale, Taras Chevtchenko (1814-1861) reste le poète romantique le plus remarquable qu’ait produit la littérature ukrainienne.
    Éditée par la filiale française de la Société Scientifique Sevcenko, à l’occasion du 190e anniversaire de sa naissance, la présente brochure tend à réunir la mémoire bio-bibliographique du poète, dispersée dans diverses publications françaises, et présenter un choix de traductions de ses œuvres.